Réhabilitation d'un équipement associatif

Construction d'un cinéma 

Rueil-Malmaison (92)

Lauréat du concours "Inventons la Métropole du Grand Paris"

Programme : Cinéma, logements, bureaux, serre agricole, restaurant, café

Client : Groupe Giboire

Moe : ANMA, Romain Brochard chef de projet

Equipe : OTE (TCE), Nobatek/inef4 (HQE), Mugo (paysage)

Surface : 3.500 m²

Budget : 8 M€ HT

Date : lauréat en 2017, en cours

L’époque contemporaine est marquée par la nécessité de porter dans tout projet d’architecture une réflexion sur la résilience climatique. Cette ère anthropocène invoque la notion de responsabilité vis-à-vis de la consommation énergétique, dans une optique de préservation de l’écosystème et la biodiversité.

Par ailleurs, il semble nécessaire d’observer l’économie du projet d’un point de vue plus vertueux. Cette nécessité se manifeste tant par la définition du montage financier du projet d’architecture et d’urbanisme, que par une programmation innovante et/ou réversible.

Le projet proposé s’intitule Nef in vivo : il désigne un édifice capable, un « vaisseau » écologique, un nouveau foyer économique et créatif, innovant. Notre ambition est de créer un nouveau lieu de vie et d’animation à Rueil, organisé autour d’un cinéma 4 salles, d’un tiers-lieux, d’un restaurant panoramique et de logements atypiques. 

Nef in vivo se veut le nouveau signal Rueillois permettant des continuités piétonnes. Il offre des espaces ouverts sur la ville et dédiés à la ville. Il propose de niveler les différences générationnelles à travers le développement de divers médiums culturels et fédérateurs. Enfin, il prône les notions d’autosuffisance et de gestion responsable des ressources naturelles.