Pourquoi Ylé ?

Ylé, issu du grec ancien hylé, désigne la matière première, élément complémentaire et/ou opposé de la forme.

Conscient des enjeux majeurs du siècle liés à l’environnement, Ylé n’entend pas produire sans raison. Elle attache une importance à la notion de matière et de sa juste utilisation. Ce parti pris entend mener une réflexion vers une épure remarquable, efficace et toujours sensible.

Architectes, urbanistes, designers, Ylé regroupe des identités partageant une conscience environnementale induisant sobriété, économie de matière et respect contextuel.

Ylé est une agence d’architecture fondée par Lucille Leyer et Romain Brochard. 

Créée autour de savoir-faire accumulés pendant sept années au sein d’agences internationales reconnues, les deux fondateurs ont su regrouper une équipe multiculturelle et pluridisciplinaire intervenant dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, du design et de la programmation.

En impliquant les futurs utilisateurs dans sa démarche de développement du projet, Ylé souhaite créer un processus de réflexion et de concertation global. En mettant l’humain au centre de son processus de création, l’agence désire réinventer son architecture pour mieux répondre aux défis du monde contemporain.

Lucille Leyer 

Architecte HMONP, diplômée de l'ENSA de Nantes et de Paris-Val de Seine.

Chef d'agence au sein de l'Atelier Herbez Architectes - 2012 à 2017

Romain Brochard

Architecte HMONP, diplômée de l'ENSA de Nantes et de Paris-La Villette

Chef de projet au sein des agences Nicolas Michelin et Associés, Renzo Piano Building Workshop et Philippe Chiambaretta Architecte - 2011 à 2017

Equipe 

Samia Bachouchi, assistante projet, titulaire du diplôme d'architecte DE

Jules Rhodes, assistant projet, titulaire du diplôme d'architecte DE

Feriel Ben Dhafer, stagiaire

L’origine latine materia signifie la «substance constituant le corps». La matière perçue comme «la genèse», elle est l’essence des liens.

Ylé puise son inspiration dans cette notion : créer avec la réalité de chaque milieu. Ainsi nous utilisons la matière comme outil de conception. 

Sensible aux matériaux naturels, écologiques et bio-sourcés, c’est à Ylé, concepteur, de les mettre en scène et d’en utiliser les potentiels pour maximiser leurs valeurs tout en réduisant les ressources.

Faire preuve de créativité, d’audace et de simplicité pour gagner une nouvelle indépendance face aux énergies non renouvelables, c’est là que s’inscrit la démarche d’Ylé.

Ylé travaille dans le respect du contexte pour créer la continuité et l’évidence.


L’existant, quelle que soit sa valeur architecturale, urbaine ou paysagère renferme des histoires qu’il convient de réinterpréter pour accompagner les transformations. 

Plus que contextuelle, l’architecture est un système relationnel. L’enjeu pour Ylé est de définir des formes, mais également d’avoir une pertinence économique, politique et sociale du projet à différentes échelles d’intervention: de l’édifice au paysage, du tissu urbain au territoire.

L’interdépendance des contextes conditionne notre pratique de l’architecture.

Ylé se définit comme un programme.

En impliquant les décideurs et futurs utilisateurs dans sa démarche de développement du projet, Ylé souhaite créer un processus de réflexion et de concertation global.
Au préalable de toute formalisation, son travail passe par l’analyse des enjeux et des besoins, afin que son architecture se réinvente et réponde aux défis du monde contemporain. 
Cette démarche, dès les premières phases de réflexion stratégique et programmatique, s’inscrit dans une dynamique en réseau, en lien étroit avec les concepteurs, élus, investisseurs et preneurs. L’humain est au coeur du processus de création.
Nous sommes convaincus qu’une approche globale du projet, ainsi qu’une synergie dans le processus de conception et de développement des concepts, produit une architecture sensible, porteuse de sens. 

L’immatériel est ici perçu comme matière.

  • Icône social Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
Yle logo.png