Construction de 47 logements
Ormesson-sur-Marne
 

Programme : 47 logements
Client : Bouygues immobilier
Aménageur : Epamarne - Urbaniste : ANMA


Moe : Ylé mandataire
Surface : 3037 m² sdp
Budget : 6.4 M € HT
Date : lauréat en mars 2021, DCE en cours

Structure mixte bois-béton
Chaux-chanvre-brique

E2C2 - BBCA - Biodivercity

Image : LotoArchilab



Situé au cœur du quartier des Cantoux, notre projet, le lot G, s’inscrit dans un contexte singulier, au sein d’un quartier mixte autant dans ses usages que dans son architecture.

Comprendre les particularités du site nécessite de connaître l’histoire du quartier. L’actuel paysage urbain s’explique ainsi par son passé agricole qui s’est urbanisé dans les années 60. En effet, le quartier s’est développé par la construction de pavillons individuels à usage d’habitat, en limite de secteur agricole.

La construction de ce nouveau quartier, constitué de petits collectifs et d’équipements, dans un tissu pavillonnaire existant, constitue ainsi l’un des enjeux majeurs de la conception de la ZAC de la Plaine des Cantoux.

Le projet du lot G va ainsi s’inscrire dans ce dynamisme. Son architecture doit respecter le «déjà-là» : se positionner en délicatesse vis-à-vis des pavillons avoisinants tout en devenant une opération emblématique pour la commune d’Ormesson-sur-Marne.

Ces changements en cours posent inévitablement la question de l’identité.  Le nouveau quartier s’appuie sur ce qui le constitue pour se réinventer, pour développer le symbole d’un quartier en renouveau. Le projet urbain crée du lien, compose, tout en donnant une nouvelle image. Il s’agit d’initier un  renouvellement par des architectures engagées.

Le projet du lot G doit donc tenir compte de l’histoire du site, il doit également dialoguer avec les futurs constructions, notamment le lot F qui lui fait face, et offrir aux futurs habitants de nouvelles aspirations sociétales du vivre ensemble. Notre projet prend également en compte les problématiques d’épuisement des ressources et de réchauffement climatique qui marquent notre époque.